equipe (6)

 

Maintenir le haut niveau de qualification de ses équipes : un enjeu et un programme pour ENDEL ENGIE. Pour sécuriser son intervention sur le projet EASU* du parc nucléaire français, l’École des métiers ENDEL réalise l’analyse des compétences techniques et qualifications de ses compagnons.

 

 

L’EASU, système d’aspersion enceinte d’ultime secours, est une des parades instaurées suite à l’accident de Fukushima afin de garantir (entre autres) le refroidissement de l’enceinte de confinement en cas de fusion du cœur. Pour répondre aux enjeux de ces chantiers cruciaux répartis dans toute la France, l’École des Métiers ENDEL réalise l’analyse des compétences de la soixantaine de tuyauteurs et soudeurs qui, de l’exécutant à l’encadrement de chantier, sont directement impliqués sur ce contrat.

 

La démarche se déroule en 4 étapes, depuis l’analyse théorique jusqu’à la cartographie des compétences, en passant par l’évaluation pratique du geste métier et un parcours de formation si nécessaire. (Cliquez ici pour consulter l'article sur le sujet)

 

 

Mettre en adéquation besoins chantiers et savoir-faire des salariés

 

« Notre objectif est de pouvoir affecter les bonnes compétences au bon endroit, afin d’apporter de la sérénité aux professionnels et que les interventions de maintenance soient réalisées sans non qualité », assure Michel Boissonot, Directeur délégué Développement du Pôle Service à l’Energie d’ENDEL.

 

Pour rappel, l’École des Métiers, véritable campus de formation d’ENDEL, dispense depuis 30 ans des formations orientées sur les gestes techniques.

 

https://www.youtube.com/watch?v=fc7cDoA1VsE

 

*Système de sauvegarde des centrales nucléaires